Combien de migrants, combien de temps ?

Qui croire sur cette question pourtant essentielle ?!?

 

Comment accorder le moindre crédit à ce projet mal ficelé quand autant de personnes qui se revendiquent comme parlant au nom de l'état apportent autant de réponses contradictoires ! 

 

Un certain flou artistique semble de mise sur les réponses données à cette question, aussi simple que primordiale...

   - Notre Maire, qui au travers du premiers communiqué officiel présent sur le site internet de la mairie début septembre et toujours disponible ici, annonce explicitement une première tranche du projet, avec 91 migrants, puis une seconde tranche, avec 100 migrants supplémentaires ?

 

Nous subissons la décision prise par les services de l’Etat d’ouvrir le Domaine de la Mairie de Paris pour accueillir des demandeurs d’asile. 
La commune n’a pas été consultée pour cette ouverture. En réaction à cette annonce de faits et face au manque d’informations concrètes, nous avons exigé des rencontres immédiates avec les décisionnaires (Préfecture, les Directions départementales, Mairie de Paris, Emmaüs) et la Gendarmerie. Une information a été mise en ligne sur le site Internet à l’issue du premier rendez-vous et relayée dans la P’tite Forgeoise fin août.
Voici les éléments que nous avons en notre possession ce soir :
Ce centre sera géré intégralement par Emmaüs Solidarité, organisation reconnue qui a l’expérience de ce type d’établissement (10 à leurs actifs). Il y aura sur place une équipe de travailleurs sociaux (14 personnes en relais 7 jours sur 7, 24h sur 24) pour encadrer les résidents.
Les deux bâtiments arrière sont en cours de restauration pour une capacité globale maximum de 91 personnes.
Les personnes qui seront accueillies dans ce CHU (centre d’hébergement d’urgence) sont des hommes demandeurs d’asile et réfugiés politique volontaires, Soudanais et Afghans, âgés entre 18 et 40 ans. 
Un diagnostic santé sera fait pour chacun d’eux et en cas de besoin, ils seront orientés vers les hôpitaux partenaires ; cet aspect santé étant supervisé par l’ARS (Agence Régionale de Santé).
Le centre aura un règlement intérieur avec des règles de vies et des horaires d’entrée et de sortie.
Il est prévu un programme d’activités pour occuper les résidents toute la journée (atelier découverte de la culture française, apprentissage du Français, cuisine, sport, jardinage…). Une salle de loisirs (TV, internet …) sera à leur disposition.
Deux minibus achetés par Emmaüs et gérés par les animateurs seront à leur disposition pour les trajets vers la Préfecture et les gares RER.
La gendarmerie (Brigade de Limours et groupement de Palaiseau) s’est engagée à être présente de manière régulière.
Lors des réunions du 18 août et de ce jour, a été abordée la possibilité de rénover le bâtiment central afin d’y accueillir 100 personnes supplémentaires.
Nous nous sommes fermement opposés à cette idée et pensons que nos arguments ont été entendus en particulier par la Préfecture. Nous serons très vigilants et si notre position n’est pas respectée, nous activerons alors tous les leviers envisageables, ce projet n’étant encore qu’embryonnaire.
Nous tenons à souligner que la commune de Forges-les-Bains n’engage aucun frais sur ce projet dont elle n’est pas partie prenante.
Lors de la réunion de ce jour, les élus présents ont été rassurés par les interlocuteurs d’Emmaüs dont l’organisation humaine et matérielle envisagée semble sérieuse et réfléchie.
La Maire a exigé que les « décisionnaires responsables » viennent à la rencontre des Forgeois lors d’une réunion publique afin d’expliquer leur choix, d’informer et de répondre aux questions et ce, avant toute ouverture du centre. La date sera communiquée en début de semaine.
Nous comptons sur votre présence à tous pour votre bonne information.

   - Le procureur de la République, qui dans son communiqué officiel du 6 septembre, avec entête du ministère de la Justice, confirme également ces informations (91 migrants en septembre 2016 + 100 migrants début 2017) ? Vu les mensonges relatés dans ce communiqué relativement à la soirée de rassemblement du 05 septembre, on peut néanmoins s'interroger sur les intentions cachés de ce communiqué et la véracité de ces informations....

Communiqué de Presse du procureur de la République
communiqué de presse 2016.09.06 Incendie[...]
Document Adobe Acrobat [36.7 KB]

   - Madame la Ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, qui confirme le 06 septembre sur BFMTV l'installation de 100 migrants supplémentaires (en plus des 91) et la position favorable du conseil municipal de Forges Les Bains (Ha bon ???) ? On notera au passage (minute 00:57) une soit-disant réunion avec les habitants de Forges Les Bains organisée la semaine d'avant et qui n'a évidemment jamais existé....

   - Madame la Préfète, qui lors de la réunion publique du 7 septembre, affirme publiquement que rien n'est encore engagé sur la seconde tranche du projet pour l'accueil supplémentaire de 100 migrants ?

Adhérez, rien de plus simple !

Soutenez-nous en adhérant à notre association : téléchargez, complétez et renvoyez le formulaire d'adhésion à forgeonslavenir.com, disponible ici:

Adhésion à l'association
Adhėsion-FORGEONSLAVENIR.pdf
Document Adobe Acrobat [116.4 KB]

Projet VITALIS

Quelques éléments sur le projet VITALIS, en face du Centre : 

  • 13 logements sociaux gérés par l'association "Monde en marge, monde en marche"
  • 60 appartements dont une partie en logements HLM
  • 9 terrains pour maisons individuelles

Pourquoi des hommes seuls ?

Réponse claire et sans équivoque de la ministre du logement Emmanuelle Cosse précisant les raisons pour lesquelles les migrants hommes sont séparés des femmes et des enfants (à partir de la minute 3:40, après la pub)

4 400 migrants différents sur 4 ans...

91 migrants, sur une première période de 2 ans, et une durée de présence moyenne de 1 mois : on parle donc de près de 2 184 personnes différentes qui auront séjourné sur la commune. Vous avez dit intégration ?

Les ratios de Madame Hidalgo... qui sous-entend que 4 migrants pour 1000 personnes (Paris) semble être déjà une limite très haute! En appliquant ce ration à Forges, on serait donc à 8 migrants si on ne considère que le bourg. Chiche ?

Avec le projet en l'état, on serait sur 46 pour 1000, soit presque 12 fois plus que Paris en proportion !!!

Réseaux sociaux

Visiteurs