La soirée du Patrimoine du 28 Septembre...

   Suite au résultat sans appel de la consultation de samedi (organisée par la Mairie et sous sa seule responsabilité), 150 Forgeois se présentent dans le calme au conseil municipal de ce mercredi.

 

   Sur les portes d'entrées de la Mairie une lettre d’information officielle de Mme la Maire, sur papier jaune, nous avertit que « le sujet du centre d'accueil et d'orientation ne figurant pas à l'ordre du jour, il n'en sera absolument pas débattu même au niveau des questions diverses, de même qu’il ne sera pas donné la parole au public à la clôture de la séance ». Nous tenons à saluer ici le travail remarquable du nouveau consultant en communication payé sur les deniers des Forgeois.

 

   Quelle chance, nos questions ne portent pas sur le CAO mais sur les résultats de la consultation de samedi (61% de non) et quelles conclusions en tirent les élus du conseil. 150 personnes pour une salle qui ne peut contenir que 24 personnes ,en plus des élus, pour des raisons structurelles. Nous échangeons au pied des marches de la mairie, les gens demandent des réponses et les fenêtres se ferment…visiblement on nous entend, visiblement on ne veut pas nous écouter.

 

   Un élu prend la parole au conseil et propose à Mme le Maire d’apporter des réponses aux questions légitimes des citoyens présents. NON, le conseil municipal se tiendra comme prévu dans l’ordre du jour et en respectant les directives affichées sur les feuilles jaunes ("utilisation de la balayeuse" par exemple....)

 

   Nous ne pouvons pas parler, nous ne pouvons pas tous monter en même temps... si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère viendra à toi. Nous déclenchons la première « soirée du patrimoine » de Forges. Ainsi, les 150 personnes présentes montent tour à tour dans la salle du conseil la bouche fermée par un beau ruban adhésif orange (oui on a pas trouvé de jaune) le tout en silence et en veillant à ne pas dépasser la limite structurelle imposée.

 

   Les portes se ferment, les lumières s'éteignent. Les Forgeois présents se donnent la main et font spontanément une « farandole » autour de la mairie afin de pouvoir parler avec leurs élus lors de leur sortie par la petite porte ou « entrée des artistes » . Mme Chabrier, Maire de Forges les bains, quitte la scène rapidement ainsi que la majorité du conseil Municipal. Seuls 4 élus restent pour échanger, dans le plus grand calme et respect, avec les habitants. Honneur et courage à leur démarche. Bienveillance et volonté de partage, de confrontation d’arguments, mais surtout volonté commune de construire et de réussir. C est ce que nous prônons depuis le départ. Regardez la vidéo du premier rassemblement en mairie du 5 septembre, les questions sont toujours les mêmes et les réponses toujours aussi dénuées de sens.

 

   Samedi, la consultation a donné un résultat sans appel. Nous, Forgeois, avons majoritairement dis NON au projet présenté par l’état. Cette décision doit être remontée à Mme Chevalier préfète de l’Essonne et respectée par l’état. Les travaux doivent cesser immédiatement dans l'attente d’une option qui puisse satisfaire les Forgeois.

 

   L’état est totalement responsable et redevable de la situation que nous vivons par le lamentable déroulé de ce projet inadapté et imposé à notre commune contre l'avis de ses habitants.

 

   L’état est totalement responsable et redevable d’avoir ruiné en 3 semaines les liens de respect, de bienveillance et de concertation qui existaient entre les Forgeois et le conseil municipal. Il serait trop facile de stigmatiser les conséquences sans mettre le doigt sur les causes.

 

Alors que dire... "Chapeau l'artiste", l’échec est magistralement réussi !

En marge de la soirée du Patrimonie : un déni de démocratie, un refus de communiquer, une frustation grandissante chez les forgeois incrédules

Malgré la volonté affichée de la Mairie de ne pas se positionner officiellement suite aux résultats du sondage et de tout faire pour que les forgeois ne se rendent pas en nombre à la séance publique du Conseil, notre collectif Forgeons L'Avenir et près de 150 forgeois y étaient présents.

L'ordre du jour n'a pas été modifié, madame La Maire considérant certainement que "L'utilisation de la balayeuse" restait un sujet prioritaire à traiter... Aucune question n'a donc pu être posée....

Malgré notre présence, notre Maire s'est refusée à répondre aux questions légitimes que se posent les forgeois, quittant précipitemment la Mairie après le conseil....

Un courrier est en préparation et sera diffusé prochainement par la Mairie, faisant état du positionnement officiel du Conseil Municipal, visiblement très divisé sur ce sujet.

En signe de contestation et pour marquer symboliquement leur mécontentement, les forgeois se sont symboliquement bayonnés et ont défilé dans la salle du Conseil, sans pour autant le perturber (cf article du parisien)

En fin de soirée, 4 membres du conseil municipal ont néanmoins eu le courage, malgré le départ précipité de notre Maire, de s'exprimer devant les forgeois.

Nous les en remercions vivement !

Un échange constructif et apprécié de tous les forgeois présents, comme nous aimerions en avoir avec Madame le Maire, qui a préféré fuir la mairie plutôt que de répondre aux questions des forgeois...

Adhérez, rien de plus simple !

Soutenez-nous en adhérant à notre association : téléchargez, complétez et renvoyez le formulaire d'adhésion à forgeonslavenir.com, disponible ici:

Adhésion à l'association
Adhėsion-FORGEONSLAVENIR.pdf
Document Adobe Acrobat [116.4 KB]

Projet VITALIS

Quelques éléments sur le projet VITALIS, en face du Centre : 

  • 13 logements sociaux gérés par l'association "Monde en marge, monde en marche"
  • 60 appartements dont une partie en logements HLM
  • 9 terrains pour maisons individuelles

Pourquoi des hommes seuls ?

Réponse claire et sans équivoque de la ministre du logement Emmanuelle Cosse précisant les raisons pour lesquelles les migrants hommes sont séparés des femmes et des enfants (à partir de la minute 3:40, après la pub)

4 400 migrants différents sur 4 ans...

91 migrants, sur une première période de 2 ans, et une durée de présence moyenne de 1 mois : on parle donc de près de 2 184 personnes différentes qui auront séjourné sur la commune. Vous avez dit intégration ?

Les ratios de Madame Hidalgo... qui sous-entend que 4 migrants pour 1000 personnes (Paris) semble être déjà une limite très haute! En appliquant ce ration à Forges, on serait donc à 8 migrants si on ne considère que le bourg. Chiche ?

Avec le projet en l'état, on serait sur 46 pour 1000, soit presque 12 fois plus que Paris en proportion !!!

Réseaux sociaux

Visiteurs