Incendie : risque amiante ?

Suite au déplorable incendie du Centre d'accueil, la réglementation prévoit la réalisation d'un "diagnostic amiante", permettant d'écarter tout risque de contamination, notamment par la dispersion de fibres d'amiante potentiellement contenues dans la toiture.

 

Le document ci-après présente les obligations en matière d'amiante, relativement aux batiments incendiés (pages 52 et 53 du document suivant) :

Prévention du risque amaiante
Rôle et responsabilité du donneur d'ordre
Prévention du risque amiante.pdf
Document Adobe Acrobat [3.4 MB]

Cette demande a été formulée :

  • une première fois lors de la réunion avec les parents d'élèves, le 10 septembre
  • Une seconde fois, par écrit, lors du conseil municiapl du 15 septembre

 

Malgré une réponse favorable à cette demande formulée par Madame La Préfète et Madame Le Maire, la mise à disposition de ce rapport sur le site internet de la Mairie n'a toujours pas été faite.

 

Fort de ce constat, nous avons adressé le 19 septembre une lettre à Madame La Préfète, reproduite ci-après.

 

Madame La Préfète,

 

   Vous avez souhaité nous rencontrer, nous, parents forgeois, au sein de notre école, le samedi 10 septembre 2016. Vous vous êtes engagée à répondre à toutes nos questions sur le projet de l’arrivée de 91 hommes réfugiés à 20 mètres de nos écoles.

 

   Une question vous a été posée au sujet de l’état de la toiture incendiée qui pourrait contenir de l’amiante. Nous vous avons expliqué que nous avions peur pour la santé de nos enfants et pour la population forgeoise.

 

   On peut voir, lorsqu’on passe devant le centre qu’aucune mesure conservatoire n’a été mise en place pour qu’aucune particule ou fibre ne se déplace.

 

   Nous vous avons demandé, alors, de nous fournir le diagnostic amiante. Vous n’avez pas pu répondre à cette question, ni Madame Le Maire, ni le Président d’EMMAUS, ni la sous-directrice d’EMMAUS.

 

   Nous vous avons demandé d’avoir LECTURE DE CE RAPPORT via le site de la mairie de FORGES. Vous nous avez répondu favorablement.

 

   Lors du conseil municipal qui s’est tenu le jeudi 15 septembre 2016, nous avons remis une demande écrite en main propre à Madame Le Maire pour obtenir ce diagnostic.

 

   Fort est de constater que 10 jours après notre rencontre et 3 jours après notre demande auprès de Madame Le Maire, nous déplorons l’absence de mise à disposition de ce rapport.

 

   Ce silence assourdissant nous démontrerait-il pas que la confiance mise en avant lors de chaque rencontre et que vous nous avez demandée ne puisse-t-elle pas vous être accordée ?

 

   Nous vous demandons de bien vouloir nommer un expert judiciaire dans le domaine des polluants du bâtiment afin que la lumière soit faite sur cette toiture. Si nécessaire, nous vous demanderons une contre-expertise.

 

   Nous ne comptons pas continuer à vivre avec ce nouveau risque.

 

   Nous comptons sur votre compréhension et vous prions de croire, Madame La Préfète, en l'assurance de notre parfaite considération.

Adhérez, rien de plus simple !

Soutenez-nous en adhérant à notre association : téléchargez, complétez et renvoyez le formulaire d'adhésion à forgeonslavenir.com, disponible ici:

Adhésion à l'association
Adhėsion-FORGEONSLAVENIR.pdf
Document Adobe Acrobat [116.4 KB]

Projet VITALIS

Quelques éléments sur le projet VITALIS, en face du Centre : 

  • 13 logements sociaux gérés par l'association "Monde en marge, monde en marche"
  • 60 appartements dont une partie en logements HLM
  • 9 terrains pour maisons individuelles

Pourquoi des hommes seuls ?

Réponse claire et sans équivoque de la ministre du logement Emmanuelle Cosse précisant les raisons pour lesquelles les migrants hommes sont séparés des femmes et des enfants (à partir de la minute 3:40, après la pub)

4 400 migrants différents sur 4 ans...

91 migrants, sur une première période de 2 ans, et une durée de présence moyenne de 1 mois : on parle donc de près de 2 184 personnes différentes qui auront séjourné sur la commune. Vous avez dit intégration ?

Les ratios de Madame Hidalgo... qui sous-entend que 4 migrants pour 1000 personnes (Paris) semble être déjà une limite très haute! En appliquant ce ration à Forges, on serait donc à 8 migrants si on ne considère que le bourg. Chiche ?

Avec le projet en l'état, on serait sur 46 pour 1000, soit presque 12 fois plus que Paris en proportion !!!

Réseaux sociaux

Visiteurs